Le Ftour fusion Maroc-Japon du Kasai 2015

Me voici relatant le Ftour le plus attendu pour ma part. Quand j’entends le mot fusion mon estomac s’emballe, surtout lorsqu’elle inclut la cuisine marocaine au Kasaï. Si vous voulez savoir pourquoi, lire mon déjeuner au Kasaï et dîner au Kasaï.

Arrivées un peu en retard, nous avons juste le temps de déposer notre sac et de nous fondre parmi les Ftouraddict.  Le buffet est sobre et raffiné. Il est divisé en différentes parties. Sushi & salades, nems et crêpologie marocaine, trois soupes (hrira, crème fruit de mer, citronnelle) deux rangées de plats chauds, et enfin deux rangées similaires, de desserts & viennoiserie. Le pack chebakia briouates œuf est servi à table ainsi que les jus et les boissons, apportés par des serveurs irréprochablement gentils et aux petits soins. Kasaï a procédé ainsi, je relaterai de même.

Voir les photos du buffet ici

Le froid (Assiette honteusement remplie :D )
Le froid (Assiette honteusement remplie 😀 )
Le chaud
Le chaud
Le dessert
Le dessert

Côté sushi, on retrouve : Un plateau d’un type de california rolls spécial, un plateau de california classique, des makis concombre et avocat et un de makis poivron exquis (clin d’œil à la fusion et très bon point, nous sentons le sushi et non le poivron brut).
La sélection est divinement bonne, mais pas très diversifiée.

Côté salades il y a quatre salades dont une aux choux, une wakamé pomme, une fromage et légumes et une au poulet. C’est ce qui m’a le moins plu durant le Ftour, car elles manquaient un peu de goût.

Côté snacking, on en redemande. Par là nous retrouvons un beghrir  au blé complet avec un miel de qualité que nous avons adoré ; ensuite des nems tantôt farcies aux aubergines tantôt au poulet. On rencontre également des crevettes frites avec des légumes tenpura, et du calamar frit. Ca croustille ça fond et ça plait, mais on doit laisser de la place pour les plats chauds.

Côté plats chauds, il y a une panoplie de nouilles et de woks aux goûts assez différents mais rapprochés. La fusion se sentait notamment dans l’agneau sauté au wok, et le foie de volailles aux épices décliné en wok aussi, et enfin un plat au saumon dans le même style. C’était délicieux et réussi avec une différenciation des goûts, mais qui reste n’empêche un peu redondant.
Le seul riz proposé à la citronnelle est super bien parfumé, nous l’avons adoré. A nous quatre, nous n’avons pas goûté aux deux tajines, faute de place et d’attention ici concentrée sur la fusion.

Côté sucré, de la viennoiserie, hercha, fruits et cake à la pistache de qualité sont proposés et vers la fin du Ftour, deux types de verrines ont été servies. Un fromage blanc coulis fraise, et une crème à la vanille qui avait la consistance d’une crème au beurre. Suivirent des tartelettes fruits et au citron. Sur ce coup nous avons été un peu déçues malgré le fait que ce soit correct en goût,  avant de recevoir le divin gâteau au chocolat à base d’un biscuit style génoise, puis caramel avec des noix et mousse au chocolat. Il nous a régalées et nous regrettions de ne pas en goûter d’autres du même niveau. Les jus exotiques, même à base d’avocat ou de mangue étaient légers à souhait.

C’était un très agréable Ftour bercé de chansons marocaines et accompagné  par un excellent service. La folie quant à elle, s’est cachée pendant le Ftour du Ramadan qui ne s’y prête peut-être pas; la demande étant plutôt axée sur le « manger ».  Il n’est pas lourd non plus ce qui permet de se resservir aisément et de bien en profiter.
A ce stade, vous me direz oui donc bon plan ou pas ? J’avoue que j’avais beaucoup d’attentes depuis mes dernières expériences au KasaÏ. Je n’ai pas voyagé, mais j’ai bien mangé. A chacun d’y trouver son intérêt. Moi, j’attends d’y redîner au plus vite.

Retrouver cet article parmi les bons plans de Womanity.

Page Facebook
0522.79.77.23
Promenade d’Anfa Place, Casablanca, Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *