Lily’s Casablanca – Cuisine asiatique inventive

On entendait parler de son ouverture un an plus tôt, lors de l’inauguration de son grand frère Umayya. Lilys a bien fait de prendre son temps pour se faire beau tant on a pris plaisir à s’imprégner de son énergie.

La déco

Ses maitres d’œuvre casablancais, Sophia Sebti et Yachar Bouhaya ont choisi de dessiner l’espace en retranscrivant des codes de la culture asiatique de façon très subtile.  Le restaurant se parcoure telle une rizière où nous passons à travers des marches de la convivialité du bar japonais éclairé, aux grandes baies capturant une des vues sur mer les plus belles de Casablanca. Les barrières visuelles sont tronquées par des détails décoratifs qui suggèrent un changement d’ambiance, dont le dénominateur commun reste le bois. Le regard est constamment dirigé vers le ciel via les ombrelles qui ornent le plafond, la volée de papillon réalisée à la main par l’artiste Florence Arnaud, sentiment accentué par les hautes bambouseraies plantées sous des skydomes.

lilys-restaurant-asiatique-creative-casablanca-12

15202527_334256243611082_3140668141750688395_n
15157032_10154576328178280_7203199354413318127_o

La cuisine

La balade visuelle terminée, nous nous focalisons sur une carte créative signée Ian Kittichai (Kittichai restaurant New York). Dans cette carte asiatique, nous ne mangeons ni viet, ni japonais, ni thaï ni chinois, mais un paysage des 4 cultures gastronomiques influencées dans certains plats par des notes Maroco-internationales, tout en gardant quelques classiques pour les réticents de la découverte.

La dégustation est donc lancée par de très bonnes bouchées de Ceviche de gambas et avocat arrosés au yuzu, suivis par une soupe Tomka ( soupe thaïlandaise initialement à base de lait de coco, galanga, citronnelle, piment rouge, citron vert, feuilles de Kaffir et de poulet.) aussi prononcée que pimentée, des Dim Sum au goût assumé de champignon, des Ozshizushi aux filets de sardine marinés qui contiennent des bouts de tomates à la marocaine (clin d’oeil aux sardines à la taktouka et au chèvre du cabestan), de la daurade marinée au piment rouge avec encore pas mal de yuzu. D’autres ont pu même déguster des huitres de dakhla singulièrement marinées.

lilys-restaurant-asiatique-creative-casablanca-13

lilys-restaurant-asiatique-creative-casablanca-4

lilys-restaurant-asiatique-creative-casablanca-2

lilys-restaurant-asiatique-creative-casablanca-1

Les devinettes continuent à dévier les classiques des restaurants asiatiques qu’on fréquente habituellement et c’est une tendre souris d’agneau au massaman et à l’aubergine fondante qui nous le prouve. Le massaman est un curry musulman très utilisé en asie. Il est précédé d’un dos de daurade au curry rouge au goût franc et au pack choy  que je pensais être du fenouil, avant qu’une amie ne m’explique qu’il s’agit d’une variété de choux asiatique! Le poulet est tendre, les pad thaï, les nouilles puis le riz respectent leurs goûts traditionnels.

lilys-restaurant-asiatique-creative-casablanca-6

lilys-restaurant-asiatique-creative-casablanca-8

lilys-restaurant-asiatique-creative-casablanca-5

lilys-restaurant-asiatique-creative-casablanca-7

On se prépare à recevoir des desserts différenciés. D’abord, une assiette où crémeux yuzu, streuzel coco et gelée au pamplemousse poivrée se côtoient dans de petites bouchées. La barre craquante à base de jivara banane est gourmande et à prendre à plusieurs pour ne pas qu’elle devienne trop écœurante à force de textures. Le soufflé Yuzu arrive en grandes pompes avec sa boule de glace balancée dans son cœur. Le yuzu est tellement bien exprimé. Arrive ensuite un bogue de coco. Inconnu de mon lexique culinaire, je découvre que c’est une meringue « chablonnée » de chocolat, qu’on remplit ensuite de crème, dont l’intérieur contient de la gelée ici acidulée.

lilys-restaurant-asiatique-creative-casablanca-9

lilys-restaurant-asiatique-creative-casablanca-10

lilys-restaurant-asiatique-creative-casablanca-11

Sous ces dernières douceurs on se quitte avec la promesse de revenir prendre un petit dessert un dimanche soir devant le déferlement nonchalant des vagues (Car il y a un dessert à base de curry!). Lily’s est donc une belle petite promesse d’amener une brise de créativité dans notre routine culinaire pendant nos déjeuners en bord de mer, ou nos dîners, jusqu’au bout de la nuit.

Aperçu de la carte:

carte-lilys-cuisine-asiatique-casablanca

Lily’s
05223-61271
92 bld de la Corniche Casablanca, Maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *