ILOLI Japanese Gastronomy

Mon projet terminé, direction ILOLI avec des amis, le restaurant gastronomique Japonais spécialisé dans la fusion sur le quartier Gauthier. ILOLI est une invitation à découvrir la cuisine traditionnelle japonaise sous son meilleur aspect, et à la voir revisitée selon les inspirations inventives du chef.  Sur la page Facebook du restaurant, vous vous retrouverez directement connectés à l’imaginaire du chef, où on peut y lire des  Fettuccine aux oursins et algues nori, un risotto japonais de tourteau et son corail avec bouillon de kombu, ou même un fondant au thé vert ! Les voir ici.

Le cadre soigné et boisé est super reposant, à tel point que sur la petite terrasse en soirée, on oublie qu’on est à casa. Pour une table plus intimiste, rendez-vous à l’étage.  Une fois attablée et pour ne pas trop hésiter, je laissais le menu-dégustation Omakase décider mon repas à ma place. Il propose un plat de sashimis, une entrée chaude, un poisson, une viande, un assortiment de sushis accompagné d’un bouillon, un entremets japonais et un dessert; 700dhs.

Credits photo ILOLI.
Credits photo ILOLI.

En attendant nos plats, on savoure les petits amuse-bouches proposés : cornet au saumon et au guacamole,bille croustillante de velouté de potiron, rouleau de chair d’araignée de mer puis gaspacho de melon et concombre. Juste délicieux !

iloli restaurant japonais casablanca (10)

Les sashimis avaient un assaisonnement spécifique à ce restaurant que je n’ai pu retrouver nulle part ailleurs (j’aurais dit au wazabi). Un premier miam !!

iloli restaurant japonais casablanca (12)

La tempura aurait pu être bonne si elle n’avait pas été arrosée d’un bouillon, qui lui déroba tout le goût !

iloli restaurant japonais casablanca (2)

La daurade au calamar, c’était un régal pour les yeux et le palais. Un assaisonnement très bon dont j’eus un peu de mal à reconnaître la composition.

iloli restaurant japonais casablanca (3)

Le magret de canard, plus classique, se laissait déguster avec ses petits légumes croquants!

iloli restaurant japonais casablanca (5)
Un assortiment de Nigiris au poisson, thon, daurade, homard aux côtés d’un bouillon, venait clore le salé.

iloli restaurant japonais casablanca (6)

Le dessert, un tiramisu revisité à la japonaise d’après le serveur, m’a déçue. D’une consistance plutôt lourde et s’éloignant du tiramisu, il avait un goût un peu dénaturé. On nous l’a servi avec une mignardise japonaise, sous forme de pâte, qui se doit d’être dégustée avant le dessert.

iloli restaurant japonais casablanca (7)

Les gros coups de cœur se trouvaient bieeen sûr dans les plats des autres, à savoir :
-La salade de la mer à base de sashimis avec une sauce crémeuse au wazabi très prononcée (certains la trouveront forte) mais qui laisse pleins d’arômes en bouche !! 110dhs pour la petite.

iloli restaurant japonais casablanca (1)

-Le tartare de thon,  sauce spicy, sésame et nori. Un plat à ne surtout pas rater car son assaisonnement est parfait !!! 120dhs

iloli restaurant japonais casablanca (11)

Les sushis sont très bons, notamment ceux au foie gras et à l’anguille; néanmoins on y vient pour se concentrer sur les plats; 140dhs les 8.

iloli restaurant japonais casablanca (4)
La petite folie de la table, c’était le box de sushis en forme de ballon, commandé par une amie. Chaque sushi est différent du coup, je me suis abstenue de goûter (ouiiiii ça m’arrive de me retenir .. :D) en attendant de revenir les déguster un par un! Les 8 à 320dhs, c’est le plat le plus cher.

iloli restaurant japonais casablanca (13)
Un autre dessert, plus garni nous permettait tous de faire les pique-assiette.  Wagashi, un assortiment de pâtisseries traditionnelles Japonaises toutes fines et agréables au goût (de préférence à partager). D’abord une sorte de pâte avec un doux goût de thé vert, qui deviendra le seul dessert sucré au thé vert que j’ai apprécié jusqu’à maintenant (vivement le fondant).  Ensuite, des biscuits blancs me rappelant notre ghryiba, et enfin, une pâtisserie à base de pâte de haricots rouges et de sucre. Tout ceci accompagné de la même pâte que la mienne.  80dhs.
A la sortie, nos papilles sont séduites par des assaisonnements maîtrises, une cuisine japonaise sublimée, et par un dressage irréprochable. Le faux pas pour moi a été de choisir un menu certes qui donne un bel aperçu de la qualité du resto, mais assez classique devant ce que je recherchais. Pour mes aspirations créatives, il me faudra revenir prendre une suggestion du chef ou le menu ILOLI, où le chef  propose des petites portions créatives de mets gastronomiques Japonais. 900dhs, uniquement sur réservation au comptoir.

Restaurant similaire: Kasaï, la maison du dragon
Iloli sur Facebook
Site Iloli
+212608866633 ou +2126522223006
33 angle rues Najib Mahfoud et Tawfik El Hakim, Gauthier, Casablanca, Maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *