Don Camillo – Bistrot des années 50

Le don Camillo est une institution. Pas pour servir des plats dont Michelin va parler, mais pour rassembler des caractéristiques qui lui confèrent un charme. Le charme d’exister depuis les années 50, d’avoir été repris par un grand père, puis un père puis un fils, le charme de garder un simple cadre en bois hérité du quartier art déco, d’une scène et un micro à laquelle une chanteuse prête sa voix, une carte bistrot bien longue, des choix qu’on ne propose plus beaucoup, du moins pas de la même façon. Car qui oserait mettre une salade de hareng ou des escargots de bourgogne (trop bons en passant), avec des spaghettis bolo? Ironie du sort, tout ce que mon amie avait envie de manger, avec une bonne salade espagnole au thon, poivrons et pdt. Voilà tout, le Don Camillo annonce bien une carte marocaine, française, espagnole et italienne!

Fruit d’une recommandation d’un vieux couple de la table d’à côté, avec lequel nous avons sympathisé dans un moment hors du temps, le baba a eu raison de moi. Servi traditionnellement, avec du raisin, des fruits confits, de la chantilly et un bon shot de rhum à doser soi-même on ne le mangerait nulle part ailleurs de la sorte.

Que pourraient faire plus deux petits estomacs, à part revenir afin d’essayer LES plats de bistrot? Il y a une certaine réticence quant aux plats servis, mais que le dîner plus haut nous a chaudement encouragées à réessayer.

Don Camillo
Rue Abou Raqraq, Casablanca 20250

05223-11644

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *