Le Brunch Maroco-Méditerranéen raffiné du Jasmine – Hotel le Doge

Le doge fait partie de ces adresses méconnues qu’on aime bien recommander pour surprendre. Il y a de quoi arborer des airs fiers : Une impasse assez difficile à indiquer pourtant en pleins centre, un héritage art déco paré d’un beau mobilier chiné, fait sur mesure ou importé, un restaurant marocain digne des plus élégants aussi bien à la vue qu’en bouche et enfin des chambres qui puisent leur décoration dans l’univers de cinéastes. C’est un petit hôtel à échelle humaine qui nous replonge un peu dans le 20ème siècle.

La cuisine opère à l’étage. Il y a un an, leur ftour nous laissait un souvenir d’une cuisine marocaine traditionnelle de maison très raffinée, digne des célébrations (préparation de famille non de traiteur !) auxquelles s’ajoutent des inspirations internationales axées méditerrannée.

Le brunch suit donc la même sobriété : Quelques préparations minute et buffet concis, afin de pouvoir en faire le tour intégralement et de réellement savourer la fraîcheur du rosbeef préparé maison, ou les assaisos safranées des tajines.

L’assiette froide se remplit donc de carpaccios, rosbeef, salade provençale aux anchois, assiette de saumon autour desquels gravitent salades vertes, légumes, blinis, huîtres, fromages et charcuterie. A table, ils seront accompagnés d’un pain à la semoule et aux herbes qu’on n’hésitera pas à plonger dans une de leurs marmelades maison.

On revient pour remplir son assiette chaude du tajine du jour (ici un tendrissime tajine de langue de bœuf, portant ses plus bonnes épices), on se fait servir des ravioles minute puis on s’attable pour commander les plats qu’ils préfèrent proposer à la carte. Ce qu’il ne faut pas faire, c’est passer à côté de leur fideua signature aux fruits de mer gorgée de safran. Nous par mégarde, on a oublié de commander leur œufs aux khlii !

Tout au long du brunch, on s’occupe de nous poêler nos traditionnelles rghayef, beghrir et harchas sous nos yeux sur un chariot où on termine avec le sucré. Pâtisseries marocaines, yaourt maison, financiers, tiramisu, fruits et céréales viennent clore le brunch, à moins de finir avec un bol de harira ! Manquait à l’appel que la pastilla à la crème anglaise à la fleur d’oranger qu’on a goûté lors du ftour, et pourquoi pas, quelques petites créations signatures en pâtisserie. Je doute qu’elles déplairaient !

Le restaurant le Jasmine est ouvert en continu de 12h30 à 23h donnant l’occasion de boire un verre à côté de la cheminée, et le petit déjeuner est ouvert aux non résidents, servi le matin à partir de 7h à 180dhs. L’ouverture du rooftop est prévue pour l’été.
Brunch à 380dhs

Hôtel Le Doge
9 rue du Docteur Veyre,Casablanca, Maroc.
05224-67800

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *