Bombay palace – Le meilleur de la cuisine Indienne à Casablanca

C’est un resto bien ancien que j’ai envie de faire depuis bien longtemps. Connu par tous sauf moi, élu meilleur de tous, il était temps de forcer cette occasion, qui par malchance, était tout le temps compromise. J’y mangerai avec deux adorables foodies passionnées Casafoodlover & Somehingtotacobout. Les explications de fond sont encore une fois signés @Zaina Aguenaou, une amie précieuse qui a vécu en inde.

Pour quelqu’un qui ne connaît de la cuisine indienne que ce qu’il a goûté en local dans son pays (India Palace & Clay Oven), difficile d’émettre l’avis le plus vrai mais on se contentera de s’en rapprocher, d’autant plus que pour un plat, il y a un million de recettes, dépendamment des régions, voir des ménages. On se basera évidemment sur les différences d’épices et de combinaisons au goût assez différent des nôtres.

Pour rattraper l’erreur que je fais d’habitude, je vais vers les plats les plus typiques cette fois. Comme les filles ont commandé l’incontournable butter chicken, je tente le palak paneer (trop fière je me suis souvenue du nom sans consulter la carte) convaincue d’avoir été authentique. Ce n’est qu’après qu’on m’expliquera que ce fromage à la crème d’épinard est à l’inde ce que le california roll est au sushi : une création pour les occidentaux. Il n’empêche que ces deux plats sont bien goûteux, qu’ils nous sortent des goûts habituellement ressentis et que la viande du butter chicken est bien (très) tendre, synonyme me dira ton d’une bonne et longue marinade.  Ce dernier plat est doux, fruité, mais en soi ne représentera pas un plat que je reprendrai car je penche souvent vers les goûts forts et épicés. En entrée ce sera Samosa de viande très bonnes (une des entrées à prendre absolument) et samosa de légumes (gras pour moi). lls seront accompagnés de Naans non gras, et de petites sauces à base de coriandre, une autre à base de câpres et de mangue, et une dernière de bananes sucrées. A s’en lécher le naan. Pour aller jusqu’au bout, le lassi mangue, boisson indienne à base de yaourt, sera mon allié repas.

On finit le menu midi avec des desserts indiens : l’un à base de semoule et de l’anis supposera-t-on (le dessert que j’ai préféré et que je pourrais reprendre), des carottes caramélisées qui se rapprochent de notre courge caramélisée, puis des boules de semoule imbibées de sirop (sur la carte c’est écrit fromage, mais ca n’a pas l’air d’être le cas). Etant très sucrés, ils sont à découvrir une fois.

Tellement emballée et hantée par cette première expérience indienne, dans ce restaurant qui ne paie pas de mine, que je reviens au galop. Cette fois, pour tester leur raïta qui ressort crémeuse (la raïta est une entrée indienne au yaourt et légumes permettant d’adoucir les épices des plats en bouche, car le lait est connu pour apaiser), un tendre poulet tandoori  , un curry d’agneau, un  poulet tikka masala que j’accompagnerai de pain paratha, pain indien farci aux légumes. Épicé à souhait, tendre et crémeux, confirmera les dires des habitués. C’est bien le meilleur indien sur Casablanca.

Pour prévenir avant de guérir, la salle du restaurant est simplissime et se contente du strict minimum côté déco, contrairement à la cuisine. La carte propose des menus mis intéressants incluant entrée, plat, dessert ou café à partir de 105dhs.

Bombay Palace

7 rue Al Kassar; Maarif, Casablanca, Maroc.
05222-30033

 

Une réflexion sur “Bombay palace – Le meilleur de la cuisine Indienne à Casablanca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *